AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Rechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantasia

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   Sam 4 Oct - 23:46




« Désolée, je ne suis pas une cible. »
Mérida & Ariel


Je ne sais pas ce qui a été le plus dure ce matin, me lever ou affronter mon père. En effet, hier soir, en rentrant de la soirée d'anniversaire d'une amie, je n'avais pas vraiment réalisé que tout le monde dormais. Au final, j'avais fait pas mal de bruit et mon père avait attendu le matin pour me crier dessus. C'était encore le tralala habituel. Il me menaçait toujours de me priver de sortie sauf pour le travail. Et tant qu'il y était, il me disait aussi que je me gâchais la vie toute seule, que je n'aurais jamais du abandonné les études pour le travail et passer mes soirées à boire de l'alcool avec des amis. Mais comment lui expliquer qu'hier soir je n'en avais pas bu une goutte ? Visiblement, il ne me laisserait jamais parler. Alors je le laissais faire. Puis, un « Je suis désolée papa. » fini la conversation. Mettant mes bottines, je lui dis que j'allais me promener un peu vu qu'aujourd'hui, la boutique était fermée.
Ces derniers temps, j'avais besoin de prendre l'air. Et si possible, loin de la ville. Pour cela, rien de mieux qu'une petite balade en forêt. Au moins, j'y serais tranquille. Au moins, je n'aurais pas à me poser des milliers de questions. Et pour la toute première fois, je serais loin de l'Océan qui m'intrigue tant.
J'entrais dans la forêt, et c'était bien pour la première fois. J'essayais de suivre les sentiers principaux. Je ne savais pas où elle menait et ce qu'on pouvait y trouver. Il fallait donc mieux être prudente et rester sur mes gardes. Peut être que des fous furieux s'y cachaient. Peut être même des tueurs, des violeurs, des kidnappeurs.

« Calme toi Ariel, tu te fais de fausses idées. Tout ira bien. », murmurais-je.

Cela faisait maintenant deux heures que je marchais dans cette forêt, et plus j'avançais plus je sentais que je m'étais égarée. Cependant, j'avais peur de faire demi-tour et de me perdre encore plus. Je continuais donc d'avancer en espérant de tomber sur quelqu'un de … Comment dire … À peut près normal. Mais je ne faisais pas que de parler trop vite, je pensais aussi trop vite. Une flèche passa juste devant mon visage et alla se planter dans l'arbre juste à coter de moi. Surprise et essayant de reprendre mes esprits, je me disais que cette flèche aurait pu me tuer. Je tournais alors la tête dans la direction d'où elle venait. C'était une fille qui venait de tirer. Et elle avait l'air aussi surprise que moi.

« Désolée, je ne suis pas une cible humaine. », dis-je.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://another-disney-story.forumactif.org
Mérida

avatar

Avatar : Isolda Dychauk
Hurg.
Messages : 129
Date d'inscription : 27/01/2013

MessageSujet: Re: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   Dim 9 Nov - 16:10

Tir à l'arc.
Ariel
feat.
Mérida


 

 



 

 

« La flèche que tu lances contre un juste reviendra sur toi.  »

Mérida se penche par la fenêtre et inspire une énorme bouffée d'air frais. Elle a un sourire émerveillé, le même qu'elle avait, toute enfant, en ouvrant ses paquets à Noël. Sauf qu'aujourd'hui, la jolie rousse a toutes ses dent. Son père, à l'entrée de la chambre, la regarde, attendri par son bébé déjà émancipé. Elle se tourne vers cet homme massif aux yeux verts et à la barbe... Mérida y avait réfléchis plusieurs heures, il y a quelques années. On aurait pu dire que la barbe de son père était poivre et sel, mais il était rouuuux ! Donc, sa barbe était.. paprika et sel ? Oui. La barbe de son papa était paprika et sel. Elle lui rend son sourire un peu niai, et tourne seulement les yeux vers la fenêtre. Ils n'ont pas besoin de mots pour communiquer, ils sont assez complices pour que tout passe par les regards qu'ils se lancent. Elle lui demandait - non pas sans tenter de l'amadouer avec un sourire attendrissant - si elle pouvait sortir, et aller tirer quelques flèches dans les bois. Il lève les yeux au ciel, poussant un soupir résigné. Il est incapable de refuser quelque chose à Mérida, et elle le sait très bien. Elle saute à son cou, l'embrasse sur la joue, et se sauve avec cette sensation rassurante de la babre de son père frottant sur sa joue douce.
Quand elle était enfant, Mérida était persuadée d'être un petit garçon. Sa mère répétait sans cesse qu'une fille ne grimpait pas aux arbres, ne faisait pas de vélo, ne jouait pas avec un marteau et une scie, ne... Bref, Mérida aimait tout ça. Elle devait être un petit garçon, non ? Puis la puberté est venue s'en mêler, et c'en a été fini de se croire garçon en ayant des ovaires.
La petite rousse court à toute allure dans les rues de Fantasia. Les bois ne bougent pas, elle le sait, mais plus vite elle y est, plus elle peut tirer de flèches, et la sensation de la flèche contre sa joue, de la corde tendue dans ses doigts, la cible, l'angle, tout !
Enfin elle passe sous le couvert des feuillages. Son arc est dans une pierre creuse, couvert par de l'humus. Elle se sort de sa cachette, accroche son carquois à sa ceinture et tire une première flèche, qui touche avec celles d'hier et de toute la semaine, la cible dessinée à la craie sur le tronc du chêne à l'entrée des bois. Elle recommence deux fois encore, sur deux autres cibles, courant à nouveau. La sensation de la flèche contre sa joue, de la corde tendue dans ses doigts, la cible, l'angle. Tout est parfait. Mérida relâche la pression de ses doigts, la flèche tremble, s'élance, et comme toujours, se plante dans le pin, après être passée juste sous le nez d'une jeune fille aux yeux écarquillés.. OH. On merde.
- Pardon ! Pardon je... Pardon !
Mérida se précipite sur cette jeune femme apeurée, qui avait un vague air de biche terrorisée. Mérida arrache sa flèche de l'arbre et cache son visage dans ses mains.
- Mais qui es-tu ? Et que faisais-tu dans les bois à cette heure-ci ? Je suis désolée, je viens ici depuis toujours et.. Je ne croise tellement personne que.. Salut, je suis Mérida.
© Gasmask



_________________

fight for freedom


©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasia

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   Dim 23 Nov - 0:37




« Désolée, je ne suis pas une cible. »
Mérida & Ariel


J'étais encore sous le choc. La scène se répétait dans ma tête. J'avais vraiment eu peur. Cette simple flèche aurait pu me tuer si j'étais passée une seconde plus tôt. Une goutte de sueur froide tomba de mon front. C'était moins une. Un peu plus et … Je ne préférais pas y penser. J'avais échapper à la mort, c'était déjà ça. Peut être que j'avais une bonne étoile au finale.
J'entendis la fille se fondre en excuse. J'avais envie de la rassurer, de lui dire qu'il y avait plus de peur que de mal, mais j'en étais incapable. J'étais encore sous le choc, et ma bouche refusait de prononcer le moindre son. Elle arracha sa flèche de l'arbre avant de cacher son visage dans ses mains.

« Mais qui es-tu ? Et que faisais-tu dans les bois à cette heure-ci ? Je suis désolée, je viens ici depuis toujours et … Je ne croise tellement personne que … Salut, je suis Mérida. »

Sa dernière phrase me surpris. Elle venais de se fondre en excuse et elle avait finit par se présenter. En même temps je ne la connaissais pas et elle ne me connaissait pas. Et si elle avait l'habitude d'être seule ici, ça expliquait qu'elle ne s'attendait pas à voir la pauvre fille perdue que j'étais, à débarquer comme ça, comme si de rien était. Je soupirais. Moi qui voulait juste me promener, pourquoi avoir choisit la forêt ? Je ne pouvais pas me contenter de la plage comme tous les jours ? Non. Il fallait que je passe ici et que je me fasse presque tuer.

« Moi, c'est Ariel. Et ne t'en fait pas, il y a plus de peur que de mal. », finis-je par dire.

Je regardais les alentours, je ne connaissais rien du tout et je me demandais si j'arriverais à retrouver mon chemin pour rentrer chez moi. Mais en attendant, ce n'était pas vraiment un problème. Puis, la question de Mérida me revient en tête.

« Ce que je fais dans les bois ? Je me promène, je change un peu d'air. Je crois qu'il faut que je change de fréquentations moi … »

Pourquoi je disais ça ? Je n'allais quand même pas me confier à une inconnue ? Apparemment, j'en étais capable et je ne le savais pas. M'enfin … C'était peut être le genre de fille sur qui on peut toujours compter, et, ça me ferais plutôt plaisir d'avoir une amie comme elle. Ca me changerait des mes « amis » habituels.

« Alors comme ça tu viens souvent ici ? Mais … Dis moi, tu habites où ? »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://another-disney-story.forumactif.org
Mérida

avatar

Avatar : Isolda Dychauk
Hurg.
Messages : 129
Date d'inscription : 27/01/2013

MessageSujet: Re: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   Mer 14 Jan - 0:35

Tir à l'arc.
Ariel
feat.
Mérida


 

 



 

 

« La flèche que tu lances contre un juste reviendra sur toi.  »


Ariel. C'est un joli prénom. Mérida n'en avait jamais entendu de tel avant. Mais ça sonnait bien. Un peu rebelle. Un peu doux. Un peu libre. Vraiment un très joli prénom. La jeune femme qui lui fait face est grande, rousse également. Elle doit avoir deux ou trois ans de plus que l'archère. Mérida allait lui souhaiter la bienvenue dans ses bois, accueil accompagné d'une majestueuse révérence mais Ariel a ajouté qu'il lui fallait "changer de fréquentations" ce qui a piqué à vif la curiosité de notre héroïne. Après quelques secondes de réflexions durant lesquelles plusieurs expressions traversèrent son visage, Ariel posa une question à Mérida. Bon, en fait deux, mais elles reviennent au même, on va pas chipoter.
« Alors comme ça tu viens souvent ici ? Mais … Dis moi, tu habites où ? »
- Euh, moi ? J'habite une petite maison à l'orée du bois, vers l'est.
Mérida lui indiqua la direction.
C'était un peu nïf de sa part. Si Ariel faisait partie de ceux qui avaient attaqués à la fête foraine, ses parents n'allaient pas tarder à se faire trancher les mains pour avoir laissé leur fille sortir seule et armée dans les bois. Mais Mérida était de ces gens qui sentent le mensonge. Et Ariel avait seulement l'air désorientée. Pas malhonnête. Pas mal intentionnée. Juste perdue, aussi bien géographiquement que psychologiquement.
- Je passe tout mon temps ici. Fantasia n'est pas une ville qui... Je suis mieux dehors.
Elle se giflerait de ses bêtises parfois. Mais elle indiqua une pierre plate à la jeune fille pour que cette dernière s'asseye. La coïncidence voulu que ce soit ici même que Mérida s'installe la plupart du temps pour lire. Sauf quand elle le faisait sur "sa" branche du chêne au dessus du petit étang, car rien n'est plus doux que le glou glou des grenouilles en fond d'un roman de capes et d'épées.
- Donc, Ariel, commença l'archère, tu dois changer de fréquentations ? Aller, tu ne peux pas ne pas aller au fond de ta pensée. Puis saches que si tu ne veux pas que cela se sache, je n'ai absolument aucun ami à qui en parler. Sauf l'écureuil là-bas, sourit-elle en pointant une touffe de poils qui courait se cacher dans le creux d'un tronc.
© Gasmask



_________________

fight for freedom


©shinouh

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasia

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   Lun 26 Jan - 21:24




« Désolée, je ne suis pas une cible. »
Mérida & Ariel


Qu'est ce que je pouvais être cruche. J'avais faillis me confier à une inconnue qui en avait certainement rien à faire de mes problèmes. J'étais vraiment stupide. Complètement stupide. Bon Ariel, ce n'est pas en pansant comme ça que tu vas aller mieux. Bientôt, il faudrait que tu ailles voir un psy ma pauvre fille.

« Euh, moi ? J'habite une petite maison à l'orée du bois, vers l'est. »

C'est à ce moment que je compris que ma question n'était pas du tout appropriée pour une première rencontre. J’espérais juste qu'elle ne me prenait pas pour une folle ou quelqu'un de complètement dangereux. En même temps, si j'étais dangereuse, je lui aurais sauté dessus pour avoir faillis me transpercé avec sa flèche.

« Je passe tout mon temps ici. Fantasia n'est pas une ville qui … Je suis mieux dehors. »

J'allais lui demandé ce qu'elle avait contre Fantasia, mais elle m'indiqua une pierre plate. Je m'assis et lui laissais quand même une place au cas où elle désirait s'asseoir. J'allais quand même pas prendre toute la place et la laisser debout, la pauvre.

« Donc Ariel, tu dois changer de fréquentations ? Aller, tu ne peux pas ne pas aller au font de ta pensée. Puis sache que si tu ne veux pas que cela se sache, je n'ai absolument aucun ami à qui en parler. Sauf l'écureuil là-bas. »

Je tournais ma tête à temps pour voir l'écureuil se cacher dans le creux d'un tronc. Je riais de bon cœur à ce qu'elle venait de dire. Ce n'était pas faux. Elle ne devait pas croiser beaucoup de monde dans ces bois. Je me repris un peu et la regardais le sourire aux lèvres.

« Rien de bien important. En ce moment, je traîne avec une bande qui ne cesse de boire et de fumer. J'ai un peu plongé dedans, mais il faut vraiment que j'en sorte. Par contre, je te rassure, je n'ai jamais touché à la drogue qu'il me proposais. Je ne suis pas toxico. Mais toi, tu disais quoi sur Fantasia ? »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://another-disney-story.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Désolée, je ne suis pas une cible. (ft. Mérida)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» désolée j'suis en retard >.
» Désolé je suis pas un pigeon
» Désolé, mais c'est une mauvaise nouvelle....
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)
» Je suis très laid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Disney's Story :: Fantasia :: La Forêt-
Sauter vers: